Augustin Laudet-18.jpg

Augustin Laudet débute la musique au sein de la Maitrise de la Primatiale St Jean à Lyon. Après des études de chant et de direction au CNRDL, il se spécialise dans la musique Baroque à la Haute École de Musique de Genève dans la classe de Lucien Kandel. Il obtient son master avec félicitations du jury et on lui décerna le prix spécial "Janine-Françoise Muller-Dumas". Il continua sa formation auprès de Michelle Moser et Rachel Bersier.

 

     Il se produit majoritairement dans le domaine de l'oratorio qu'il affectionne tout particulièrement. Ainsi il a participé comme soliste à des œuvres telles que « Les Vêpres » de Monteverdi, « Il Trionfo Della Divina Giustizia » de Porpora,  le « Requiem » de Mozart, la « Petite Messe Solennelle » de Rossini, « Le Roi David » d’Honegger. Il assura également les rôles d'évangélistes dans de nombreuses cantates de Bach et dans ses « Passions ».

 

      Mais Augustin Laudet se produit également sur scène où il interpréta les rôles de Quint dans l’opéra « The Turn of the Screw » de Britten, d’Hyllus dans « Hercules » de Haendel, de Mercure dans « Platée » de Rameau, d’Egeo dans «Giasone » de Cavalli, d’Artabano dans « Artaserse » de J.C.Bach, et bien d’autres.

      Augustin Laudet a collaboré avec des chefs comme John Duxbury, Stephan Macleod, Celso Antunes, Gabriel Garrido, Léonardo Garcia Alarcon, Christophe Rousset, Daniel Reuss. Il se produit dans de nombreux ensembles vocaux professionnels tels que Les Jeun’Voix, Vox Peregrina, L’Horizon Chimérique, L’Ensemble Vocal de Poche, l’Ensemble Vocal Buissonier, Les Sphères, Virga, Entresilence, La Fontana Cantabile, Lux Tempore, Cantatio, l'Ensemble Vocal de Lausanne, La Chapelle Harmonique, le Chœur de Chambre de Namur et Gli Angeli. 

 

      En parallèle de ses activités de chanteur, Augustin Laudet dirige le Choeur Mixte de Satigny, le Choeur de la Basilique Notre-Dame de Genève, l'Ensemble des Chantres de Notre-Dame de Genève, le choeur Niedermeyer de Nyon et assiste Fruzsina Suromi avec son choeur EVOHE.